fbpx Rappelez-moi

29 mars 2021

Formation professionnelle : ce qu’il faut savoir !

29 mars 2021

Besoin d’en savoir plus ?

    🕐 Temps de lecture : 12 minutes
    🏷️ Thème : Choisir sa formation
    🕐 Temps de lecture : 12 minutes
    🏷️ Thème : Choisir sa formation
    La formation professionnelle est un moyen pour un salarié, un indépendant ou encore un demandeur d’emploi d’acquérir des savoir-faire, des connaissances et des compétences tout au long de son parcours professionnel afin de demeurer compétitif sur le marché du travail, de trouver plus facilement un emploi ou même d’évoluer professionnellement. Ainsi la formation professionnelle présente plus d'avantages que d'inconvénients. Au travers de cet article, nous vous disons tout à propos de la formation en milieu professionnel.

    🎓 Qu’est ce qu’une formation professionnelle ?

    La formation professionnelle est à destination de tous les actifs. Elle leur permet de mettre à jour leurs compétences, mais également d’en gagner de nouvelles, afin de booster leur carrière ou de se réorienter professionnellement. Vous avez la possibilité d’effectuer une formation professionnelle à distance, en entreprise ou bien dans un centre de formation externe. Il existe de nombreuses formations professionnelles qui couvrent divers domaines :

    • Art, Culture ;
    • Commerce, Management ;
    • Finance, Comptabilité ;
    • Hôtellerie, Tourisme ;
    • Informatique ;
    • Ingénierie, Sciences ;
    • Marketing, Communication ;
    • Etc..
    Formation professionnelle
    Formation professionnelle

    Les formations professionnelles peuvent durer quelques heures comme plusieurs années et se divisent généralement en 3 catégories : diplômantes, qualifiantes et certifiantes.

    Les formations diplômantes sont dispensées dans des écoles, universités ou centres de formations spécialisés. Ainsi que leur nom l’indique, elles tendent à délivrer un diplôme d’Etat comme le CAP, le BTS, la Licence, etc. Elles présentent différents niveaux de classification de qualifications professionnelles afin de les positionner par rapport au marché de l’emploi. Les formations diplômantes sont accessibles à tous (salariés, demandeurs d’emploi, fonctionnaires, indépendants) puisque la plupart d’entre elles se préparent en continue, et permettent ainsi d’évoluer ou de se reconvertir professionnellement. La formation continue se distingue de la formation initiale, davantage adressée aux jeunes de moins de 29 ans, car elle tend surtout à garantir son employabilité en permettant d’acquérir ou de développer des qualifications professionnelles.

    Les formations qualifiantes permettent à tous les actifs (salariés, demandeurs d’emplois) de rester compétitif sur le marché de l’emploi en leur permettant de se perfectionner et de d’accroître leurs compétences. Elles ne sont point délivrées avec une certification, même si certaines peuvent restituer une attestation de stage ou un document qui valide le suivi de la formation. Les formations qualifiantes peuvent être reconnues par les recruteurs, mais également par Pôle Emploi. En fait, elles tendent surtout à vous rendre immédiatement opérationnel pour la prise d’un poste ou la poursuite de votre carrière dans l’entreprise.

    Les formations certifiantes sont des cursus extrêmement courts qui s’adressent exclusivement à un public qui est déjà entré dans la vie active. Elles tendent à  parfaire les capacités des salariés pour leur permettre d’évoluer professionnellement et à faciliter le retour à l’emploi des demandeurs d’emploi. Pour cela, elles doivent être enregistrées au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Elles sont très appréciées des recruteurs, car elles apportent des compétences spécifiques aux actifs qui correspondent aux besoins précis des entreprises. Il existe trois catégories de formations certifiantes :

    • Délivrance de diplômes et titres par l’Etat sous la tutelle d’un ministère ;
    • Délivrance de diplômes et titres par l’Etat sous la tutelle d’un ministère ;
    • Délivrance de diplômes et titres par l’Etat sous la tutelle d’un ministère ;

    Les formations professionnelles peuvent être suivies par le biais de différents dispositifs : le Compte Personnel de Formation (CPF), le Projet de Transition Professionnelle (PTP), anciennement Congé Individuel de Formation (CIF), ou encore la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

    💰 Quelles sont les formations rémunérées ?

    Tout le monde a la possibilité de suivre une formation tout en percevant une rémunération dont le montant varie selon votre situation personnelle. Il existe de nombreux dispositifs mis en place en France qui peuvent vous permettre de réaliser une formation rémunérée (bien évidemment, on ne parle pas ici d’organismes qui prennent en charge le financement).

    Compte personnel de formation

    En tant que salarié, vous avez la possibilité de suivre une formation dans le cadre du Compte Personnel de Formation (CPF) durant vos heures de travail et, ainsi, de conserver votre salaire pendant toute la durée de celle-ci. La rémunération de la formation peut être prise en charge par votre employeur ou par un Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA), cela dépend fortement des modalités de financement du CPF de votre entreprise. S’étant substitué au DIF (droit individuel à la formation), le Compte Personnel de Formation (CPF) peut être utilisé par tous les actifs pour suivre une formation professionnelle, y compris en période de chômage. Plus précisément, il vous est possible de suivre une formation qualifiante ou certifiante, une formation visant l’obtention d’un « socle de connaissances et de compétences professionnelles », et même une formation dans le cadre d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). A savoir : si vous utiliser vos heures de formation sur votre temps libre, vous ne pourrez alors pas revendiquer une rémunération.

    Projet de transition professionnelle

    Vous avez également la possibilité d’effectuer un Projet de transition professionnelle (CPF de transition pro) qui vous permet tout simplement de bénéficier d’un droit à congé et d’une rémunération durant toute la durée de votre formation. Celle-ci doit cependant être en cohérence avec votre souhait de changement de métier ou de profession. Vous ne pouvez avoir le droit à un CPF de transition professionnelle si vous ne justifiez pas d’une ancienneté de 24 mois minimum en tant que salarié, dont 12 mois au sein d’une même entreprise. Ce dispositif remplace le congé individuel de formation (CIF) depuis le 1er janvier 2019. La rémunération est délivrée par votre employeur, lui-même remboursé par l’OPCA, et dépendant de votre salaire actuel.

    Pôle emploi

    En tant que demandeur d’emploi, vous avez la possibilité de suivre une formation rémunérée suite à votre inscription à Pôle Emploi tant que celle-ci s’inscrit dans votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). Elle doit également être validée par votre conseiller. Vous obtiendrez alors le statut de stagiaire de la formation professionnelle et aurez ainsi la possibilité de percevoir une rémunération, selon certaines conditions. Si vous êtes demandeur d’emploi indemnisé qui bénéficie de l’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi (ARE), vous pourrez continuer à recevoir cette dernière en tant que rémunération durant votre formation en tant qu’allocation d’Aide au Retour à l’Emploi Formation (AREF), dans la limite cependant de vos droits ARE. Il est possible que votre formation se poursuive au-delà de ces droits, aussi vous pourrez peut-être bénéficier de la Rémunération de Fin de Formation (RFF), selon certaines conditions. Si vous êtes demandeur d’emploi non indemnisé, vous avez la possibilité de bénéficier de la Rémunération des Formations de Pôle Emploi (RFPE). Pour cela, vous devrez suivre une formation conventionnée par Pôle Emploi et intégrée dans votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE).Par ailleurs, vous avez la possibilité de faire une formation rémunérée afin de développer et d’optimiser vos compétences en vue d’une prise de poste suite à l’admission de votre candidature par une entreprise. Il existe donc deux dispositifs Pôle Emploi qui vous donnent le statut de stagiaire de la formation professionnelle rémunéré :

    • Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR) qui exige que vous ayez reçu une proposition d’emploi pour un CDD de 6 à 12 mois ou encore signé un contrat de professionnalisation à durée déterminée ou bien un contrat de travail temporaire d’au moins 6 mois;
    • Préparation Opérationnelle à l’Emploi individuelle (POEI) qui exige que vous ayez reçu une proposition d’emploi pour un CDI ou un CDD (12 mois minimum) ou encore signé un contrat d’apprentissage (12 mois minimum).

    Action de Formation Conventionnée

    Vous pouvez également faire une formation professionnelle rémunérée dans le cadre de l’Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC) qui permet tout simplement aux demandeurs d’emploi présentant un faible niveau de compétences et/ou voulant se reconvertir professionnellement d’acquérir les qualifications nécessaires à la reprise d’emploi. Il est ainsi possible d’apprendre de nouvelles langues étrangères ou d’obtenir des permis (C, D, FCOS) ou des diplômes dans certains secteurs et activités professionnelles comme la petite enfance. Enfin, vous avez la possibilité de faire une formation professionnelle rémunérée dans le cadre d’une Préparation Opérationnelle à l’Emploi Collective (POEC) qui vous permet tout simplement d’acquérir les compétences suffisantes pour occuper certains emplois qui connaissent des difficultés de recrutement tout en restant dans votre branche professionnelle. Vous bénéficiez ainsi du statut de stagiaire de la formation professionnelle.

    🔐 Quelles sont les formations éligibles au DIF ?

    Depuis le 1er janvier 2015, le Compte Personnel de Formation (CPF) s’est substitué au Droit Individuel à la Formation (DIF) qui était tout simplement un droit à la formation à l’adresse de tous les salariés. Ceux-ci cumulaient un certain nombre d’heures chaque année (20h maximum) qu’ils pouvaient ensuite utiliser pour effectuer des formations.  Vous avez encore la possibilité d’intégrer vos heures acquises au titre du DIF dans votre CPF pour les conserver, et ce, jusqu’au 1er juillet 2021.

    Le Compte Personnel de Formation (CPF) est également un droit à la formation à destination de tous les actifs. Ceux-ci ont la possibilité de suivre des formations en accumulant des droits, et ce, depuis leur premier emploi jusqu’à leur retraite. Le CPF tend à permettre à chacun de maintenir son employabilité en mettant régulièrement à jour leurs connaissances et compétences dans leur domaine professionnel. Il sert donc à financer des formations qualifiantes ou certifiantes.

    Tout le monde peut créer son compte et le consulter sur le site moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application mobile du même nom. Il est possible également de s’inscrire directement à une formation, y compris en période de chômage. A savoir : le CPF n’est plus crédité en heures, mais en euros depuis le 1er janvier 2019. Seules les formations qualifiantes et certifiantes sont éligibles au CPF. 

    Il s’agit donc :

    • De formations sanctionnées par une certification (diplôme, certificat ou titre de qualification) enregistrées dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
    • De formations sanctionnées par une attestation de validation de blocs de compétences correspondant à une partie de certification RNCP ;
    • De formations sanctionnées par une certification ou une habilitation inscrites dans le répertoire spécifique qui correspondent à des compétences professionnelles complémentaires aux certifications professionnelles ; 
    • De formations qui permettent la validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
    • De bilans de compétences ;
    • De formations qui tendent à permettre de créer ou reprendre une entreprise ;
    • De permis B et poids lourds ;
    • De formations à destination des bénévoles et volontaires en service civique pour leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de leurs missions;
    • De formations à destinations des sapeurs-pompiers volontaires pour leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour l’exercice de leurs missions (cf. article L1424-2 du code général des collectivités locales).

    A savoir : toutes les formations qui sont listées sur le site « Mon compte formation » sont éligibles au CPF.

    👨‍💼Quelle formation pour adulte ?

    Il est possible de suivre deux types de formation : la formation professionnelle pour adulte et la formation continue dont nous avons fait les présentations dans les paragraphes précédents puisqu’elles s’adressent avant tout aux salariés, indépendants et demandeurs d’emploi (cf.je-change-de-metier.com).

    Généralement dispensée par des écoles privées, des universités ou des organismes spécialisés, la formation professionnelle continue en 2020 englobe tous les niveaux d’études, du Cap au Master, et tous les domaines comme la comptabilité, le secrétariat, l’information ou encore le management. Pour suivre une formation continue, le plus simple est d’aller directement s’informer dans les établissements d’enseignement supérieur ou de demander conseil auprès de votre conseiller Pôle Emploi si vous êtes demandeur d’emploi. 

    Généralement dispensée en entreprise, en centre de formation externe et même à distance, la formation professionnelle adulte tend à développer et optimiser ses connaissances et compétences pour évoluer ou se réorienter professionnellement. Vous avez la possibilité de suivre tout type de formation ! Mais les plus suivies sont notamment la formation professionnelle anglais (ou formation en anglais professionnel), plus largement l’apprentissage des langues, mais aussi l’informatique qui sont les compétences les plus recherchées en entreprise.

    Il vous est aussi possible vous adresser à des organismes qui proposent des formations pour adulte :

    • L’Afpa (association nationale pour la formation professionnelle des adultes) est le 1er organisme de formations professionnelles qualifiantes pour adultes sur le territoire français. Elle propose des formations dans de nombreux domaines comme le commerce, le numérique ou l’industrie;
    • Les Greta (groupements d’établissements) sont des structures de l’éducation nationale qui prennent en charge la formation professionnelle adulte. Ils proposent des formations qui englobent tous les domaines d’activités;
    • Le Cnam (Conservatoire national des Arts et métiers) est un établissement public de formation professionnelle adulte. Il propose des formations qui couvrent divers domaines comme l’immobilier, la mode ou le transport.

    💸 Quelle formation gratuite ?

    Il existe deux types de formations gratuites :

    Le MOOC :

    Tout d’abord, la toute nouvelle forme de formation professionnelle gratuite : le MOOC (Massive Open Online Courses) qui connaît un certain succès depuis quelques années. Il s’agit tout simplement de formations trouvables en ligne, généralement gratuites bien entendu, et accessibles à tous. Ce sont souvent des cours universitaires puisqu’ils sont proposés par des établissements d’enseignement supérieurs (HEC, l’École polytechnique, Sciences Po, etc.). Cependant, on constate l’apparition de formations qui touchent de plus en plus d’autres domaines comme les soft skills (conception de projet, agilité organisationnelle, gestion du temps, prise de décision, etc.).

    A savoir : les MOOC ne délivrent aucun diplôme, cependant il est possible de recevoir une certification, bien que celle-ci soit payante.

    Ensuite, on retrouve la formation professionnelle adulte dont les frais sont pris en charge par des dispositifs de financement, sous certaines conditions et selon les différents profils (salariés, indépendants, demandeurs d’emploi). Quasiment toutes les formations peuvent être financées.

    Le compte personnel de formation

    Vous pouvez mobiliser votre Compte Personnel de Formation (CPF) pour suivre une formation professionnelle gratuite de votre choix tant qu’elle est éligible au CPF (cf. Quelles sont les formations éligibles au DIF ?), y compris lorsque vous êtes en période d’inactivité professionnelle. Pour cela, vous avez tout simplement besoin de vous inscrire directement sur le site moncompteformation.gouv.fr ou sur l’application mobile « Mon Compte Formation » puisque toutes les formations proposées sont éligibles au CPF.

    Le plan de développement des compétences

    Vous pouvez également effectuer une demande de prise en charge d’une formation professionnelle salarié auprès de votre employeur tant qu’elle s’inscrit dans le plan de développement des compétences. Cependant, ce dernier a tout à fait le droit de refuser. Pour connaître les formations éligibles à ces moyens de financement, il est recommandé de vous adresser à votre DRH qui, en outre, pourra vous donner quelques informations supplémentaires, notamment en ce qui concerne les conditions pour bénéficier de cette prise en charge.

    L’Aide Individuelle à la Formation

    Vous pouvez également bénéficier de l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) de Pôle Emploi en tant que demandeur d’emploi. Pour cela, vous devez présenter un projet de formation solide et réaliste qui s’inscrit dans votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi (PPAE). Il est également essentiel que celui-ci soit validé par votre conseiller Pôle Emploi. A savoir : l’ AIF couvre uniquement les frais de formation qui restent à votre charge après que vous ayez déjà mobilisé d’autres moyens de financement. N’importe quelle formation professionnelle pôle emploi est concernée par l’ AIF. Pour cela, il vous suffit tout simplement de vous rendre sur la page « Trouver ma formation » du site de Pôle Emploi et de consulter le catalogue d’offres de formations disponibles. 

    Enfin, vous pouvez vous adresser à des organismes qui proposent des aides financières :

    • L’AFDAS peut financer une formation à distance si vous êtes intermittent du spectacle ;
    • L’AGEFICE ou FAFCEA peuvent financer une formation à distance si vous êtes chef d’entreprise ;
    • La FAF-TT peut financer votre formation si vous êtes intérimaire.

    Aussi, n’hésitez pas à consulter leurs sites web et à aller à leur rencontre afin de connaître les formations concernées par leurs moyens de financement.

    🔍 Quelle formation adulte sans le bac ?

    Nombre de secteurs recrutent sans qu’il y ait besoin du bac, aussi il existe une multitude formations adaptées aux non titulaires du baccalauréat comme les CAP (Certificat d’aptitude professionnelle) dont on pense toujours au premier abord. En effet, ceux-ci ne sont pas uniquement destinés aux jeunes, mais peuvent également être accessibles aux adultes qui souhaitent acquérir des compétences professionnelles ou pensent à se réorienter professionnellement. Ils s’effectuent généralement dans des centres de formations d’apprentis (CFA), des écoles supérieures ou des groupements d’établissements publics locaux d’enseignements (GRETA). Il existe plus de 200 CAP pour les adultes en France qui couvrent différents secteurs tels que l’artisanat, l’industrie, l’hôtellerie et restauration, le commerce et la vente ou encore l’environnement.

    Si vous n’avez pas le bac, vous avez également la possibilité de suivre une formation professionnelle adulte dans le cadre d’un titre professionnel, c’est-à-dire que vous recevez un certificat délivré par le ministère de l’emploi par le biais d’un organisme de formation qui atteste de l’acquisition de compétences dans un domaine précis. Les titres professionnels sont inscrits dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Vous pouvez également suivre une formation qui vous formera à un métier précis et vous délivrera un certificat de qualification professionnelle (CQP).

    Chaque branche professionnelle dispose de ses propres CQP.

    Vous pouvez aussi suivre une formation professionnelle adulte en économie et gestion proposée par l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de Caen dans le cadre d’une capacité en gestion des entreprises. Il est même possible d’effectuer cette formation à distance en s’inscrivant au CNED.

    Vous avez également le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) qui propose des formations à destination de ceux qui n’ont pas leur baccalauréat. Il propose une multitude de formations qui touchent divers domaines professionnels.

    Si vous souhaitez suivre une formation professionnelle adulte, mais que vous n’avez pas le bac, vous avez la possibilité de suivre une formation à distance dans le domaine qui vous intéresse. L’avantage de ce genre de formation est qu’elle s’adapte à votre propre disponibilité et emploi du temps pour vous permettre d’acquérir de nouvelles compétences tout en jonglant avec le travail et les études. 

    Si vous avez quitté le système scolaire avant d’avoir obtenu le bac, vous avez la possibilité de poursuivre des études supérieures ou de passer des concours exigeant le bac en suivant une formation continue dans le cadre du Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (D.A.E.U.), sous certaines conditions. Vous devez notamment avoir moins de 24 ans. Pour en savoir plus, il est recommandé de vous adresser au département de formation continue des universités.

    Cliquez sur une étoile pour noter l'article !

    💡 À noter : Si vous avez quitté le système scolaire avant d'avoir obtenu le bac, vous avez la possibilité de poursuivre des études supérieures ou de passer des concours exigeant le bac en suivant une formation continue dans le cadre du Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires (D.A.E.U.), sous certaines conditions. Vous devez notamment avoir moins de 24 ans. Pour en savoir plus, il est recommandé de vous adresser au département de formation continue des universités.

    Besoin d’en savoir plus ?

    Sujets qui pourraient vous intéresser

    Nous trouver

    Kiluz

    1 Place Mendès France

    34170, Castelnau-le-lez

     

    Restez connectés

    Sur les réseaux sociaux, ou par mail

     

    v

    Contactez-nous

    Appelez nous au 04 11 93 41 01

    Vous préferez l'e-mail ?

    contact@kiluz.com

    logo-qualiopi

    Contactez-nous

    Appelez nous au 04 11 93 41 01

    Vous préferez l'e-mail ?

    contact@kiluz.com